Prédateur, un titre provisoire

performance sur la sensualité

performance et installation
Hubert Lafore, 2010
 
Prédateur est un titre que l’on ne peut porter que provisoirement pour deux bonnes raisons : d’abord parce que l’on ne reste pas longtemps prédateur, on devient vite la proie de quelqu’un. Ensuite parce que cette relation de prédation entre les êtres est désuète, périmée, usée. Elle a encore quelques belles heures devant elle mais bon, on va passer à autre chose ou disparaître.
 
Technique mixte :
semi-remorque, porte, meubles en bois variés, béton, échelle de bibliothèque, 2 fauteuils en cuir, 2 pots de gouache magenta, bois et autres matériaux, tracts roses imprimés, caméra vidéo, système de diffusion sonore, environ 5 x 4 x 17 m pour le camion
équipe de réalisation : Nolwenn Le Tallec, Nunu Gardères, Tino Rubick, Bertrand Larrivière, Hubert Lafore
production : Galerie du Bois des Fées avec le soutien du Conseil Régional Midi-Pyrénées
 
ÉTAPE 1 :
des textos envoyés sur les téléphones des spectateurs annoncent la couleur
texto imprimé sur feuille 21,7 x 29 cm
ÉTAPE 2 :
des spectateurs sont conviée dans et autour de la remorque d'un gros camion,
sorte de téléscope en plein champ
la remorque dans la nature (photo Tom Solins)
détail de l’installation : de l’intérieur du camion, cadrage du lieu de la performance
ÉTAPE 3 : performance de 50 min pour deux performers.
 
Une expédition voluptueuse, débarrassée des notions désuettes de domination dans le couple. Sur un chemin imaginaire tracé dans le paysage, avec lenteur, perpétuellement, un corps de femme et un corps d’homme se poursuivent à tour de rôle, se rattrapent, se touchent, puis se séparent. Danse rudimentaire et intense, les corps se couvrent peu à peu de peinture magenta, mémoire des  gestes sensuels.
image captée durant la performance, dans le contexte naturel (photo Tom Solins)
ÉTAPE 4 : compte-rendu graphique et pudique de la performance
"Prédateurs", Hubert Lafore 2010 - assemblage numérique, tirage photo sur dibond, 42 x 29,7 cm
(d'après des photos de Nunu Gardères et Tom Solins) collection privée.
 
Back to Top